En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Histoire - Géographie

Journée Vendée Civisme Jeudi 2 mars 2017

Par NICOLAS NAUDON, publié le dimanche 19 mars 2017 16:25 - Mis à jour le mardi 21 mars 2017 11:42

Pour la deuxième année consécutive, deux classes de 3ème ont pu participer au parcours Vendée civisme organisé par le Département. 

Les 3e A et B ont sillonné les rues de la Roche-sur-Yon afin de rencontrer différents acteurs de nos institutions. 

La matinée débute par la rencontre d'une association : le Pôle Solidarité Famille. 

Grâce à des jeux de rôles, les élèves appréhendent alors les différentes missions du Pôle Solidarité Famille pour comprendre leurs actions au quotidien : aide aux personnes en situation de handicap, aux mères célibataires... 

La suite du programme nous entraîne à l'Hôtel de ville de la Roche-sur-Yon.  Nous avons le plaisir de découvrir la grande salle du conseil municipal et le maire Luc Bouard et Anne Aubin-Sicard, sa 1ère adjointe, nous invitent alors à prendre la place des élus municipaux. 

Après un bref historique de la ville, le maire insiste sur les rôles de l'élu et la nécessité de chacun de s'engager dans la cité afin d'améliorer les choses. Le maire, après avoir répondu à de nombreuses questions d'élèves, nous propose un atelier vote. 

Nous rejoignons alors un maire d'une commune voisine. Les élèves deviennent les acteurs d'une simulation de bureau de vote : prise des bulletins, choix dans l'isoloir, signature des registres, dépouillement et comptage des voix...

Avant la pause déjeuner, sur la place Napoléon, les élèves ont échangé sur le principe de la laïcité dans notre République. 

En début d'après-midi, nous avons rendez-vous place Albert 1er. A notre arrivée, nous découvrons de nombreux anciens combattants qui nous attendent devant le monument aux morts érigé en 1922. 

Un ancien combattant dresse l'historique du monuments et des guerres qui ont touché la France au XXème siècle. 

Les élèves sont ensuite divisés en petits groupes et invités à suivre un ancien combattant afin d'écouter son témoignage. A la fin de ce moment privilégié, deux de nos troisièmes sont désignés afin d'hisser le drapeau tricolore au cours d'une reconstitution d'une cérémonie commémorative. Toutes les étapes sont reconstituées : dépôt de gerbes, discours, claire qui joue "Aux morts", minute de silence, chant de l'hymne national. 

Pour une majorité d'élèves, l'atelier mémoire, fut le moment le plus marquant de la journée. 

Pour finir cette journée, le parcours nous emmène dans un cinéma de la Roche-sur-Yon. L'objectif de cet atelier est de réfléchir à l'importance primordiale de la liberté d'expression. Un court-métrage réalisé par des lycéens est ensuite projeté. Les élèves étaient invités à répondre à la question suivante : Ma liberté d'expression m'autorise-t-elle à toute dire/écrire sur les réseaux sociaux ? Puis-je dévoiler publiquement la vie privée d'un de mes camarades ? 

Cet atelier a permis à de nombreux élèves à s'interroger sur leurs pratiques numériques. 

La journée s'achève à l'Hôtel du département où le millier de  collégiens participant à la journée se retrouvent. Cette journée civique a rappelé à chacun les valeurs qui fondent notre pays et surtout que ces valeurs s'incarnent par des femmes et des hommes.